Bagatelles pour un massacre  ; Louis-Ferdinand CELINE.
410 pages; une illustration; 14,5 x 20;

Tout comme pour les autres textes de Louis-Ferdinand Céline que nous rééditons, il est bien évident que cette publication est d’intérêt purement littéraire. L’auteur, Louis-Ferdinand Céline, est sans conteste l’un des principaux écrivains du siècle dernier, et le texte ici présenté fait partie d’une œuvre complexe qui mérite d’être étudiée dans son ensemble.

            Nous n’entrerons donc pas dans la controverse sur certains des propos contenus dans cet ouvrage, beaucoup, avec plus ou moins de discernement, se sont déjà amplement exprimés sur cet aspect de l’œuvre de Louis-Ferdinand Céline. En effet, l’ouvrage contient quantité d’autres thèmes, tous traités avec la perspicacité et le style unique de l’auteur, citons pour exemple : deux scenarii de ballets qui sont des joyaux du genre, de fortes pages sur l’alcoolisme et ses ravages, un rapport sur les coulisses de la S.D.N. et de son fonctionnement, des passages d’une poésie fabuleuse sur Leningrad, un projet d’urbanisme pour le Grand Paris (qui s’inscrit dans la perspective – c’est le cas de le dire – de celui d’un autre visionnaire, Alphonse Allais), un portrait réaliste d’une institution médicale en Union Soviétique et de tant d’autres choses de ce pays, des considérations sur le monde artistique et littéraire, etc.

            Une nouvelle fois, François Gardet nous fait l’amitié d’une présentation à l’ouvrage. Nous le remercions d’avoir accepté de partager avec les lecteurs son grand savoir sur ce texte, l’un des plus sensibles de l’œuvre de Louis-Ferdinand Céline.

Les vues et opinions exposées dans cet ouvrage étaient celles de l’auteur à un moment particulier de l’histoire, et à un moment particulier de son développement personnel. Qu’il soit clair que Les Editions de La Reconquête ne drainent aucune idéologie raciste ou antisémite.

64 euros + 10 euros de port courrier avion AR.